Quelquefois, on me surnomme "baudet".

Surnom qui tirerait ses lettres de noblesses du Gargantua de maître Rabelais, si... il ne s'y trouvait pas employé comme une injure !

Mais, nom d'une carotte, qu'ont donc les gens à me croire sot au point d'affubler de mon nom tous les imbéciles et ignorants ?!

Bref, passons !

Le terme de baudet est un dérivé de l'ancien français bald, baud qui signifie "ardent, lascif". Je revendique fièrement cette étymologie, car chacun sait que je suis assez bien outillé pour honorer mes femelles.